samedi 6 avril 2013

7 ans après de Guillaume Musso


Un divorce les avait séparés…
… le danger va les réunir

Après un divorce orageux, Nikki et Sebastian ont refait leur vie, très loin l’un de l’autre. Jusqu’au jour où leur fils Jeremy disparaît mystérieusement.
Fugue ? Kidnapping ?
Pour sauver ce qu’elle a de plus cher, Nikki n’a d’autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis sept ans.
Contraints d’unir leurs forces, ils s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais…

Avis et note 
8/10

Alors là franchement je ne comprends pas. J'ai vraiment hésité à lire ce livre suite aux commentaires "assassins" que j'ai pu voir sur certains blogs....et pourtant j'en sort ravie
Un thriller haletant que nous propose Musso. Épatée encore une fois
Dès le début, on se retrouve embarqué dans une histoire incroyable qui ne nous laisse pas le temps de souffler et de s'ennuyer ! Réellement prenant dès les premières pages. 
L'histoire d'une famille désunie : franchement l'histoire des deux jumeaux séparés d'un commun accord entre les deux parents était horrible ! Donc là je me suis dit que j'avais à faire à des personnages et à une famille pas comme les autres. 
Dès les premiers chapitre, l'histoire se met en route on s'accroche, on voyage, on est véritablement derrière ces personnages, seuls contre tous. 
On se demande comment Musso va sortir ses personnages d'une telle galère (mais on croit en lui) 
J'ai aimé sa façon de nous tromper dans ce roman (je ne vous en dis pas plus ça serait dommage) Musso joue avec nous, il nous mène à la baguette ce petit ! On a l'impression que nous sommes les pièces d'un jeu. Et quand on regarde son portrait au début du bouquin avec son sourire au coin, on se dit que c'est en lui !
Et puis on voyage avec les personnages : New York, Paris et la forêt amazonienne. C'est génial on n'imagine tellement bien le décor !  
Jusqu'à la fin (comme d'habitude) on se demande comment Musso et ses personnages vont s'en sortir. Et, et, et j'en viens à cette fin qui a tant fait parlé. Il est vrai que l'auteur peut décevoir avec une telle fin, mais pourquoi s'obstiner à faire des fins trop longues ? 
Il est parfois préférable de s'arrêter plus tôt pour laisser le lecteur imaginer la fin. Bon il est vrai qu'on ne sait pas comment les personnages s'en sont sortis avec la poursuite judiciaire etc, mais c'est bien comme cela. Je suis amplement satisfaite, merci Musso ! 
Et à Demain pour ton prochain livre (jeu de mot pourri) 

Lecteurs Touchés / Coulés : Tu aimes les livres de Guillaume Musso, les thrillers qui te laissent béat, tu as aimé l'appel de l'ange tout particulièrement.et le sourire de Musso ne te laisse pas indifférent(e) en prime ! 


Avec ce livre ... j'ai eu l'impression de faire un marathon.







....et il m'a essoufflé ! 

5 commentaires:

  1. Jolie chronique!! Je fais partie des gens qui n'ont pas du tout aimé ce livre (notamment parce que j'ai trouvé l'enchaînement des actions complètement tiré par les cheveux), mais j'ai trouvé que ta chronique lui rendait plutôt bien hommage ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé que ce roman était du Musso on ne peut plus Musso. Du coup, je n'ai pas été surprise et je suis assez déçue de cette lecture.

    RépondreSupprimer